Les parents sont invités à rester vigilants sur l’état de santé de leurs enfants et ne doivent pas hésiter à prendre un avis médical, comme ils le faisaient en dehors de la cette période de crise sanitaire, pour éviter la dégradation de situations qui pourrait avoir des conséquences graves. 

Dans le détail, la consultation du premier mois ainsi que toutes celles comportant des vaccins obligatoires (celles des 2ème, 4ème, 5ème, 11ème, 12ème et 16ème mois) doivent avoir lieu en cabinet. (consultez le calendrier des vaccinations 2020). En France, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’infection à Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires chez les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.

Les visites médicales pour faire vacciner les bébés sont considérées comme faisant parties des consultations « urgentes ». Aussi, elles restent autorisées dans le cadre du confinement. Afin de pouvoir vous déplacer en règle, vous pouvez demander une autorisation de rendez-vous au secrétariat de votre cabinet médical, certifiant de la nécessité d’une consultation. Celle-ci s’ajoutera à l’attestation de déplacement dérogatoire demandée par le gouvernement. 

En revanche, les consultations de vaccination et les bilans de santé après l’âge de deux ans peuvent être reportés.

 

Tag(s) : #Actualité, #Vaccination, #Info santé
Mentions légales