L'Inpes lance cet automne un vaste programme local et national de promotion de l'activité physique intitulé « bouger 30 minutes par jour, c’est facile ! ». En indiquant, par une signalétique urbaine à destination des piétons, des distances en temps – « centre ville, 15 minutes » - cette opération veut amener les citadins à reconsidérer et intégrer la marche et le vélo dans leurs pratiques quotidiennes. Il s’agit, par un dispositif simple et accessible, de démontrer au plus grand nombre que l’activité physique est à portée de tous. Chacun peut, en effet, effectuer trois trajets de 10 minutes à pied dans sa journée – à condition de savoir où les trouver !

 

En s’installant durablement dans la ville, la signalétique proposera aux municipalités une démarche visible et utile pour se mobiliser en faveur des réflexes qui protègent la santé de chacun… et l’environnement de tous. Au delà de la promotion des repères du Programme national nutrition-santé (PNNS), c’est un réel service qui est rendu aux citadins : une manière simple et pratique de les accompagner dans leurs déplacements, tout en les incitant à adopter les bons réflexes pour protéger leur santé.

 

Les bénéfices d’une activité physique modérée et régulière sont en effet bien connus (amélioration de la forme physique, de l’endurance et du souffle, meilleur sommeil, prévention des maladies cardiovasculaires grâce à une baisse de la tension artérielle et du mauvais cholestérol, contribution au bien-être, etc.). Mais pour « bouger plus » et réaliser tous les jours les 30 minutes d’activité physique recommandées, il faut que l’environnement s’y prête : la solution locale et pratique proposée par l’Inpes doit y contribuer.

 

Au-delà de son lancement événementiel, le dispositif est destiné à s’intégrer dans le paysage urbain… et à y rester. Le lancement, la promotion et le déploiement de la signalétique sont annoncés par des opérations de communication : film TV, campagne d’affichage, partenariats locaux, édition… Ils seront relayés par des contenus spécifiques sur le site www.mangerbouger.fr et par une application mobile. Ils pourront enfin être pérennisés par les municipalités, grâce à un kit de communication qui sera mis à disposition par l’Inpes.

 

La mise en place du programme s’effectue en trois temps :

  • Lancement de la signalétique par Mme Roseline Bachelot sur le village « Sports santé bien-être » de la pelouse de Reuilly (12e arrondissement de Paris), les 25 et 26 septembre 2010 ;
  • Déploiement de la signalétique avec son implantation pendant six mois à partir du 15 novembre dans une dizaine de villes ou agglomérations en France (Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, Lille, Nice, Nantes, Nancy et Meaux), via les régies de transport et les commerces de proximité ;
  • Extension du programme à toute la France en 2011-2012 et pérennisation de la signalétique dans les grandes et moyennes villes de France (villes actives du PNNS, villes du réseau OMS notamment).
Tag(s) : #Info santé
Mentions légales